Un titre ronflant; «Le livre numérique : sa création, sa transmission» (avec @remolino et le Gros)

Grand branle-bas de combat depuis environ deux ans. L’oeuvre s’écrit et s’édite de plus en plus dématérialisée. Loin des débats, certains s’activent, posent des gestes au quotidien, simplement que s’inscrive lentement La Geste numérique.

Je pensais à Denis Vézina, ses Mille-vies. Je pensais à Clément Laberge, son Entrepôt numérique. La création,  sa diffusion.

Ils seront là, clavardant, samedi et dimanche les 25 et 26 septembre prochain pour partager avec nous leur expérience dans le cadre de l’activité Aiguisez vos claviers des Bibliothèques publiques de Montréal.

La porte d’entrée du papotage collectif se trouve ici.

______________________

Photo : Georges Pérec.   Sans rapport aucun,  presque. Mort en 1982.

À propos de Luc Jodoin

Bibliothécaire
Ce contenu a été publié dans Littérature, Numérique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Un titre ronflant; «Le livre numérique : sa création, sa transmission» (avec @remolino et le Gros)

  1. Diane C. dit :

    Eh ben, dis-donc, y’a fallu que j’en fasse du chemin pour associer @Rémoulade à Laberge et la sympathique tronche de Perec à Perec et non pas @Remolino.
    P.S. : Ne trouves-tu pas que Charette étais pas loin… P’têtre qu’on va finir pas l’awoare à force de le travailler…

  2. admin dit :

    je suis un peu tordu, c’est vrai.

    pour Jacques, il est heureux avec son DOS, laisse-béton. On l’aime comme ça.

    Luc

Répondre à admin Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *