La femme qui chante

Je vais encore passer pour le béotien de service, le type qui a toujours le nez dans un livre, un peu absent de ce qui se passe au grand écran et dans la vraie vie … Incendies, le film de Denis Villeneuve adapté de l’œuvre de Mouawad Wadji, j’avais remis son visionnement à plus tard, à plus de temps. Erreur. Zéro de conduite. Je suis sans voix, sans mots, la tête fracassée, tant ce film m’a bouleversé, détaché du monde … Je suis épuisé. Surcharge d’histoires, des gestes de la guerre et de vies incendiaires. L’ai-je dit? Je vous le conseille fortement. Mais je dois être le dernier à l’avoir loupée, la femme qui chante!

À propos de Luc Jodoin

Bibliothécaire
Ce contenu a été publié dans Corps. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *