Une BD un peu jazzée : La Fugue de Pascal Blanchet

La Fugue de Pascal Blanchet. Prix Bédélys 2005 amplement mérité. Un regard vif et percutant sur le 20e siècle à travers le vécu d’un pianiste de jazz. Aucun phylactère, la force évocatrice des images suffit à rendre bien tangible le jazz, la guerre, l’amour, la ville, la modernité, la solitude, le poids des ans et la mort. Poignant ! La patte graphique est épurée, la veine Art déco est au rendez-vous ; les personnages et les décors sont tout droit sortis de la manière de Matisse (collage sans perspective). Discographie en prime : Sarah Vaughan, Billie Holiday, Louis Armstrong, etc.

—–

Billet publié dans le cadre de Le Mois de la BD des Bibliothèques de Montréal

About Luc Jodoin

Bibliothécaire
This entry was posted in Bande dessinée, Recommandation de lecture and tagged , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>