Rapide blanc : le plan nord d’alors

Je n’ai pas pu m’empêcher en lisant cette BD de Pascal Blanchet de penser au Plan Nord que nous concocte notre numoriste national

Sortez vos casseroles!

Rapide blanc, relate la courte et dense histoire du village de Rapide-Blanc qui a été construit pour faciliter la gestion du barrage hydro-électrique éponyme sur la rivière Saint-Maurice dans la région de Shawinigan. La manière Art déco est toujours présente chez Blanchet. Le trait graphique est épuré et marqué par des figures géométriques tant pour les personnages que les objets. Comporte une discographie. À lire en réécoutant Tino Rossi (Marinella), Oscar Thifault (Le rapide blanc) et pourquoi pas Luis Mariano (Mexico). Excellent travail des éditeurs de La Pastèque. Ces pages qu’on tourne sont un véritable plaisir tactile.

Recommandation publiée en mars 2012 en prévision de Le Mois de la BD sur le portail Les Irrésistibles des Bibliothèques de Montréal

À propos de Luc Jodoin

Bibliothécaire
Ce contenu a été publié dans Bande dessinée, Recommandation de lecture, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *