Transes érotico-numériques

D’aucuns prétendent que la poussée du numérique a favorisé l’émergence de la lecture de la littérature érotique…

Depuis l’apparition du livre numérique, plus besoin de se rendre incognito au rayon « littérature érotique » en espérant croiser personne à la caisse… Les lecteurs peuvent désormais choisir leur roman depuis chez eux, et comme par le plus grand des hasards, le succès est largement au rendez-vous ! (Source)

Et pourtant, faut pas se gêner. Vous êtes Libre de lire.

* * *

M’enfin, lors de la remise du prix 2012 du Club des Irrésisistibles une des membres du jury a porté un jugement sévère et humoristique sur le roman Rosa Candida (un four). Elle trouvait, grosso modo, que le protagoniste principal mettait un temps pas possible dans sa quête spirituelle pour toucher le sublime charnel avec sa dulcinée. Je me suis sacrifié pour le club en lisant les œuvres complètes de Christy Saubesty, éditées chez Numeriklivres dans la collection SeXtasy. Aucun doute, vous ne serez pas déçu, on y atteint, sans procrastination, le sublime orgasmique de bien belle façon. Enfin, tous les goûts sont dans la nature. Je reproduis ici le résumé de Soins à domicile fourni par l’éditeur.

«Ludovic Jourdain, trente-sept ans, divorcé et père d’une ado de douze ans, est kinésithérapeute dans un cabinet réputé. Un matin, il est assigné comme remplaçant pour des soins à domicile. Mais en arrivant chez sa patiente – qui a été victime d’un grave accident de voiture et qui réapprend à mobiliser son dos et ses jambes – il perd tout professionnalisme et se met à fantasmer.»

Et si ça vous plaît, vous pourrez dans la foulée, aller lire les autres titres du même auteure : La stagiaire, Douce folie, Le feu de la passion. Et toute la collection, mais à la longue, à la troisième lecture, on se lasse un peu…

* * *

Pour ceux que le genre titille, vous pouvez aussi consulter les textes d’Anna Galore et ceux de la collection Libertinage de La Bibliothèque électronique du Québec.

Conseil de bibliothécaire, Madame Bovary et Les liaisons dangereuses sont assez sublimes aussi côté extase érotico-numérique…

À propos de Luc Jodoin

Bibliothécaire
Ce contenu a été publié dans Numérique, Recommandation de lecture, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *