Gros plan sur le cinoche aux BM

Saviez-vous que le catalogue Nelligan des Bibliothèques de Montréal comportait plus de 26 000 titres de films?  Pour aller plus loin, de côté, enrobé de bulles multicolores et parfois pour jeter un regard salutaire derrière. Saviez-vous que vous pouvez connaître quotidiennement les nouveaux titres qui sont ajoutés aux collections? Facile, vous n’avez qu’à cliquer sur ce lien. Une mine d’or de DVD et de BLU-RAY. C’est accessible gratuitement. Je ne m’en prive pas pour revisiter mes classiques non disponibles chez le marchand locatif du coin.

J’ai emprunté dernièrement Blanc de la série Bleu, Blanc, Rouge de Krzysztof Kieslowski Mais qu’est-ce que je me suis amusé. Comédie dramatique, disent d’aucuns. Une comédie, tout simplement en ce qui me concerne. Une belle entreprise pour réinterroger les tics et les invariants du cinéma. Une maîtrise totale de l’ellipse cinématographique. Il ne nous prend pas pour des tarés, ce cinéaste. L’histoire : complètement disjonctée. Le film s’ouvre à la cour. Un type fait face à une demande de divorce de sa conjointe pour cause de mariage non consommé. Le pauvre homme, sa délicieuse conjointe est interprétée par Julie Delpy… Il se retrouve rapidement à la rue, sans le sou. Mais la bonne providence a tout prévu, alors qu’il fait la manche dans le métro (en jouant de la musique avec un peigne, faut le faire, mais il est coiffeur de métier), il est pour ainsi dire pris en main par un compatriote polonais… Valse des clichés, ils vident ensemble une bonne bouteille de vodka…. Le pote lui propose de l’aider à rentrer en Pologne en le glissant tout simplement dans sa valise (le type éconduit n’a évidemment plus de passeport). Arrivée en Pologne, la valise a disparu… Volé par des individus qui veulent profiter des nouvelles largesses du nouveau système capitaliste… Volée de bois de vert sur le museau du mari impuissant.  Et le reste à l’avenant, allez voir ou revoir…

Plein de petites touches de blanc, en prime, qu’on s’amuse à identifier tout au long du visionnement.

About Luc Jodoin

Bibliothécaire
This entry was posted in Cinéma. Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>