Température et incipit : Tabou de Ferdinand von Schirach

Ferdinand Von Shirac

Never open a book with weather. Elmore Leonard, Ten rules for writing fictions.

 

«Par une claire matinée du printemps 1838, Paris, sur le boulevard du Temple, une nouvelle réalité vit le jour. Elle modifia le regard, le savoir et la mémoire des hommes. Et au bout du compte, la vérité.

[…]

Daguerre venait d’inventer la photographie.»

 

Ferdinand Von Schirach, Tabou, Gallimard,  Du monde entier, 224 p. (version numérique ici à la Bibliothèque de Montréal)

À propos de Luc Jodoin

Bibliothécaire
Ce contenu a été publié dans Incipit et littérature, Recommandation de lecture, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *