Température et incipit : Bouvard et Pécuchet (12)

Bouvard_et_Pécuchet___oeuvre_[...]Flaubert_Gustave_bpt6k62126049

Never open a book with weather. Elmore Leonard, Ten rules for writing fictions.

Comme il faisait une chaleur de 33 degrés, le boulevard Bourdon se trouvait absolument désert. p. 1

Via @benoitmelancon qui a reçu le ballon de @hlessard7

Note additionnelle : La 5e avenue (Rosemont, Montréal) était tout aussi déserte le 2 juillet 2018. Il faisait une chaleur de 35 degrés.

Référence :

Gustave Flaubert, Bouvard et Pécuchet : oeuvre posthume, Paris, Alphonse Lemerre éditeur, 1881, 400 p. (voir la page de Gallica de la BNF)

À propos de Luc Jodoin

Bibliothécaire
Ce contenu a été publié dans Recommandation de lecture, Température et incipit, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *