Température et incipit : Candide ou l’optimisme de Voltaire (22)

 

candide

Never open a book with weather. Elmore Leonard, Ten rules for writing fictions.

Il s’agit en fait de l’incipit du chapitre II.

Pour les « quelques les arpents de neige» qui ont fait couler beaucoup d’encre et chantonner plus d’un, c’est au chapitre XXIII. 

Candide, chassé du paradis terrestre, marcha longtemps sans savoir où, pleurant, levant les yeux au ciel, les tournant souvent vers le plus beau des châteaux qui renfermait la plus belle des baronnettes ; il se coucha sans souper au milieu des champs entre deux sillons ; la neige tombait à gros flocons.

François-Marie Arouet, dit Voltaire, Candide ou l’optimisme, Collection À tous les vents, Bibliothèque électronique du Québec. (édition originale : 1759)

À propos de Luc Jodoin

Bibliothécaire
Ce contenu a été publié dans Recommandation de lecture, Température et incipit, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *