Accents circonflexes

circonflexe

À l’instar de l’Oreille tendue, je suis sensible aux petits hasards de la vie, aux accouplements littéraires surtout. Accords de proximité.

Je rame comme un galérien présentement dans le roman de Nicolas Mathieu, Leurs enfants après eux. Goncourt 2018. J’y reviendrai. J’y ai lu :

Tandis qu’il parlait et souriait, on aurait dit qu’une marionnettiste tirait des fils accrochés à sa figure, laquelle était prise de tressaillements circonflexes.  p. 170

Et sur Facebook, en sirotant ma première gorgée de café, le poète franco-ontarien Patrice Desbiens, outré, on le comprend, suite aux décisions de Doug Ford concernant la francophonie en Ontario, publie un extrait de son recueil Rouleaux de Printemps.

LE PRIX DU CAFÉ

Je suis certain que
la serveuse est
francophone.

Je devine son
accent
circonflexe.

Des écureuils sortent
de mes yeux
et sautent dans
le feuillage
de ses yeux.

Je lui parlerais
en français mais
le café est déjà
assez cher
comme ça.

(de Rouleaux de Printemps
Prise de Parole 1999)

Références :

Patrice Desbiens, Rouleaux de printemps, Prise de parole, 1999, 95 p.

Nicolas Mathieu, Leurs enfants après eux, Actes Sud, 426 p.

À propos de Luc Jodoin

Bibliothécaire
Ce contenu a été publié dans Accouplements, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *