Température et incipit : Armand d’Emmanuel Bove (38)

Bove_Armand

Never open a book with weather. Elmore Leonard, Ten rules for writing fictions.

Emmanuel Bove. Auteur quasi oublié, hélas. Antidote à Houellebecq?

Il était midi. À cause du froid, le soleil semblait plus petit. Les vitres et les glaces ne renvoyaient pas ses rayons. Mon attention, comme celle des enfants, se portait sur tout ce qui bougeait. Parfois je caressais la tête d’un cheval, sur le front pour qu’il ne mordît pas. p.23

Emmanuel Bove, Armand, préface de Christian Dotremont, Paris, Flammarion, 1977, 200 p.

Lire aussi l’excellent Mes amis, disponible en version numérique à BAnQ

À propos de Luc Jodoin

Bibliothécaire
Ce contenu a été publié dans Recommandation de lecture, Température et incipit, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *