Température et incipit : Love de Toni Morrison [56]

morrison

Never open a book with weather. Elmore Leonard, Ten rules for writing fictions.

Le jour où elle est arrivée à pied dans les rues de Silk, un vent cinglant empêchait la température de monter et le soleil ne parvenait pas à faire grimper les thermomètres extérieurs de plus d’un ou deux degrés au-dessus de zéro. De petites plaques de glace s’étaient formées sur la côte et, dans les terres, les maisons de Monarch Street, construites à la va-vite gémissait comme de petits chiots. La glace miroitait, avant de s’évanouir dans l’ombre du début de soirée, si bien que ces trottoirs qu’elle arpentait devenaient des pièges même pour les jambes les plus agiles, ne parlons alors d’un pas légèrement claudicant.  p. 23

Toni Morrison, Love, Christian Bourgeois éditeur, 2004 pour la traduction française, 2003 pour l’édition originale, 305 p.

La version numérique du livre se trouve aussi dans les bibliothèques de Montréal : ici

Toni Morrison est morte le 5 août 2019.

À propos de Luc Jodoin

Bibliothécaire
Ce contenu a été publié dans Recommandation de lecture, Température et incipit, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *