Quand les personnages sortent du cadre

Calaciura Gautier JK

Rimes? Synchronicité? Écho? Accouplements de type Oreille tendue?

Lectures des derniers jours, les personnages sortent du cadre :

Elle voyait la Vierge descendre de son cadre et voltiger à travers la pièce dans un hosannah d’étincelles célestes, elle sentait son haleine embaumant les bois de montagne s’approcher de son visage pour contrôler son état de santé, elle devinait la caresse d’un adieu sur ses cheveux dans un souffle d’air à contre-courant entre les volets, elle éprouvait sur sa peau moite de sueur comme un frisson aérien provoqué par la main de la Vierge qui l’effleurait en lui lançant le signe d’une bénédiction. Calaciura, p. 31.

Un des portraits, le plus ancien de tous, celui d’un gros joufflu à barbe grise, ressemblant, à s’y méprendre, à l’idée que je me suis faite du vieux sir John Falstaff, sortit, en grimaçant, la tête de son cadre, et, après de grands efforts, ayant fait passer ses épaules et son ventre rebondi entre les ais étroits de la bordure, sauta lourdement par terre. Théophile Gautier. La cafetière.

J’ai aussi souvenir que les personnages de la saga Harry Potter s’activaient aussi dans les cadres, mais ils n’en sortaient pas. Quel tome? Quel film?

Références :

Giosué Calaciura, Borgo Vecchio,  Les éditions Noir sur blanc, coll. «Notablia», 2019 (2017),  150 p. (traduit de l’italien par Lise Chapuis)

Théophile Gautier, «La cafetière» dans Nouvelles fantastiques du XIXe siècle, L’anthologiste, « Pause nouvelle classique » [édition numérique]

J. K Rowling, Harry Potter, ???

 

A propos Luc Jodoin

Bibliothécaire
Ce contenu a été publié dans Accouplements, Citations, Recommandation de lecture, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *