Température et incipit : Motel Lorraine de Brigitte Pilote [74]

motel lorraine

Never open a book with weather. Elmore Leonard, Ten rules for writing fictions.

L’air cru d’avril le saisit lorsqu’il sortit en chemise sur le balcon du motel. Il leva les yeux vers le ciel, où l’orage qui tourmentait Memphis depuis plusieurs jours continuait de menacer. Il songea un instant à retourner dans la chambre prendre sa veste avant d’aller manger chez le révérend Kyles. p. 11

J’avais aimé ce roman.

Autre incipit de la même autrice dans La femme qui rit.

Brigitte Pilote, Motel Lorraine, Stanké, 2013, 240 p.

A propos Luc Jodoin

Bibliothécaire
Ce contenu a été publié dans Recommandation de lecture, Température et incipit, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *