Archives de l’auteur : Luc Jodoin

A propos Luc Jodoin

Bibliothécaire

Ici et là

Nicolas Guay (@machinaecrire sur Twitter) a écrit une ironique saynète, sur son blogue (Le Machin à écrire), mettant en action nos génies du marketing d’ici qui raffolent et abusent du mot «ici» dans la confection de signatures et de slogans publicitaires. À lire. Dans un tout autre registre, … Continuer la lecture

Publié dans Accouplements, Markedingue, Recommandation de lecture | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Température et incipit : Les Émotions de Jean-Philippe Toussaint [77]

Never open a book with weather. Elmore Leonard, Ten rules for writing fictions. Lecture obligatoire. À Bruxelles, la journée avait été caniculaire. Nous vivions avec Diane les dernières heures de notre vie commune. Depuis quelques semaines, nous ne nous parlions plus. … Continuer la lecture

Publié dans Recommandation de lecture, Température et incipit, Temps | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Température et incipit : La Régente de Clarin [76]

Never open a book with weather. Elmore Leonard, Ten rules for writing fictions. Le meilleur roman espagnol du dix-neuvième siècle selon Mario Vargas Llosas (dans l’introduction, p. 7.) J’aime  le mouvement présent dans l’incipit de ce roman. Naturalisme? tout à fait moderne. … Continuer la lecture

Publié dans Recommandation de lecture, Température et incipit | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Les modernités dans Peste & Choléra de Patrick Deville

Billet publié le 19 décembre 2012. Englouti en septembre 2020 dans le cyberespace et récupéré grâce aux bons soins de Wayback Machine. « Les foutaises de la littérature et la peinture »,  Yersin. Ce génie inconnu qui a découvert le bacilles … Continuer la lecture

Publié dans Recommandation de lecture | Marqué avec , | Laisser un commentaire

De l’art de castrer et d’abattre les cochons – dérive autour de Jérôme Ferrari

Billet publié le 20 décembre 2012. Englouti dans le cyberespace et récupéré grâce aux bons soins de Wayback Machine. J’ai lu Le sermon de la chute de Rome de Jérôme Ferrari. Un Goncourt pour un habitant de la Corse publié chez … Continuer la lecture

Publié dans Recommandation de lecture, Temps | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Température et incipit : Le cœur-accordéon de Mireille Cliche [75]

Never open a book with weather. Elmore Leonard, Ten rules for writing fictions. Désolé, mon cher Elmore Leonard, mais : Bientôt l’hiver craquera après avoir beaucoup pleuré Des restes de miroir lécheront les anses du lac Des rameaux plus tendres Caresseront … Continuer la lecture

Publié dans Poésie, Recommandation de lecture, Température et incipit | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Température et incipit : Motel Lorraine de Brigitte Pilote [74]

Never open a book with weather. Elmore Leonard, Ten rules for writing fictions. L’air cru d’avril le saisit lorsqu’il sortit en chemise sur le balcon du motel. Il leva les yeux vers le ciel, où l’orage qui tourmentait Memphis depuis plusieurs … Continuer la lecture

Publié dans Recommandation de lecture, Température et incipit | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Température et incipit : Les temps sauvages de Ian Manook [73]

Never open a book with weather. Elmore Leonard, Ten rules for writing fictions. Autre doublé. Le titre et l’incipit : temps de chien. Engoncée dans sa parka polaire, l’inspecteur Oyun essayait de comprendre l’empilement des choses. Elle s’était accroupie dans la … Continuer la lecture

Publié dans Recommandation de lecture, Température et incipit | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Obsédante et récurrente odeur de chien, sans chien

  Je relis Cherokee de Jean Echenoz. Il y a des images qui restent imprégnées dans notre caboche, malgré les années passées. Pourtant, je ne me rappelle pas à quelle heure sortit la marquise. Georges entra : cela sentait fort le chien, … Continuer la lecture

Publié dans Citations, Recommandation de lecture | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Température et incipit : Les saisons de Maurice Pons [72]

Never open a book with weather. Elmore Leonard, Ten rules for writing fictions. Il arriva par le sentier de la cluse, vers le seizième mois de l’automne, qu’on appelait là-bas : la saison pourrie. C’est Louana qui l’aperçut la première, et plus … Continuer la lecture

Publié dans Recommandation de lecture, Température et incipit | Marqué avec , | Laisser un commentaire