Archives de l’auteur : Luc Jodoin

À propos de Luc Jodoin

Bibliothécaire

Température et incipit : Pereira prétend d’Antonio Tabucchi [59]

Never open a book with weather. Elmore Leonard, Ten rules for writing fictions. Pereira prétend avoir fait sa connaissance par un jour d’été. Une magnifique journée d’été, ensoleillée, venteuse, et Lisbonne qui étincelait. Il semble que Pereira se trouvait alors à … Continuer la lecture

Publié dans Recommandation de lecture, Température et incipit | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Température et incipit : Querelle de Roberval de Kevin Lambert [59]

Never open a book with weather. Elmore Leonard, Ten rules for writing fictions. Il s’agit de l’incipit du chapitre qui suit le prologue. Les glaces s’éternisent sur le lac Saint-Jean, les chars passent vite sur la 169, le vent de décembre … Continuer la lecture

Publié dans Recommandation de lecture, Température et incipit | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Tous les francophones ne parlent pas le même français

Le dernier roman de Jean-Paul Dubois. Un cru honnête. Ceux qui comme moi ont lu ses romans précédents l’apprécieront. Sa lecture exige toutefois un amour inconditionnel de l’auteur. Si vous n’êtes pas prêts à lui pardonner l’utilisation de la parlure … Continuer la lecture

Publié dans Langue, Recommandation de lecture | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Température et incipit : Tous les hommes n’habitent pas le même monde de Jean-Paul Dubois [58]

Never open a book with weather. Elmore Leonard, Ten rules for writing fictions. Il neige depuis une semaine. Près de la fenêtre je regarde la nuit et j’écoute le froid. Ici il fait du bruit. Un bruit particulier, déplaisant, donnant à … Continuer la lecture

Publié dans Recommandation de lecture, Température et incipit | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Confier son avenir politique à trois points-virgules

Période trouble de notre histoire racontée avec humour par Jean-Paul Dubois dans son dernier roman : le référendum de 1979 sur le projet de souveraineté-association avec le reste du Canada. Le contexte : Le Québec avait engagé un processus référendaire en … Continuer la lecture

Publié dans Citations, Recommandation de lecture | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Vers Juan Miró, en char

[Speed writing, revu et corrigé. publié sur FB, le 4 septembre. Je le récupère dans mes archives.] Un petit aller-retour Montréal-Québec aujourd’hui, en solo et en char. Très instructif. J’ai attrapé sur le pouce plein de trucs intéressants, d’autres moins : à … Continuer la lecture

Publié dans Expositions, Speed writing | Marqué avec , | Un commentaire

Température et incipit : La position du tireur couché de Jean-Patrick Manchette [57]

Never open a book with weather. Elmore Leonard, Ten rules for writing fictions. C’était l’hiver et il faisait nuit. Arrivant directement de l’Arctique, un vent glacé s’engouffrait dans la mer d’Irlande, balayait Liverpool, filait à travers la plaine du Cheshire (où … Continuer la lecture

Publié dans Recommandation de lecture, Température et incipit | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Température et incipit : Love de Toni Morrison [56]

Never open a book with weather. Elmore Leonard, Ten rules for writing fictions. Le jour où elle est arrivée à pied dans les rues de Silk, un vent cinglant empêchait la température de monter et le soleil ne parvenait pas à … Continuer la lecture

Publié dans Recommandation de lecture, Température et incipit | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Un amour de Valence : le banc (4)

[Pastiche et mashup. Variation sur un même thème, avec récurrence de certains motifs : Un amour de Valence. Fin de la série estivale. Les précédents épisodes sont ici : Duras, Lacan et Proust] Il y a un banc à Valence. Dans un jardin. … Continuer la lecture

Publié dans Calembredaine, Pastiches | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Un Amour de Valence : clichés proustiens (3)

[Pastiche et mashup. Variation sur un même thème, avec récurrence de certains motifs présents dans les récits précédents : Un amour de Valence. Série : Duras, Lacan] Longtemps,  j’ai marché dans Valence. Mes parents et ma grand-mère y louaient une villa, … Continuer la lecture

Publié dans Calembredaine, Pastiches | Marqué avec , | Laisser un commentaire