Archives de l’auteur : Luc Jodoin

À propos de Luc Jodoin

Bibliothécaire

La métaphobie

[À l’instar de L’Oreille tendue, je suis sensible aux petits hasards de la vie, aux accouplements littéraires surtout. Accords de proximité.] Vendredi dernier, 21 juin 2019, j’achevais la lecture du dernier essai de Mathieu Bock-Côté sur le déclin de notre … Continuer la lecture

Publié dans Accouplements, Langue | Marqué avec , , , , , , | Laisser un commentaire

Traces de Madrid : I speak español. (5)

Un échantillon probabiliste non-scientifique. J’ai constaté lors de mon récent passage à Madrid que les Espagnols ne souffrent pas d’insécurité linguistique. L’utilisation du terme anglais brackets (en tête de ce billet), des broches esthétiques invisibles utilisées en orthodontie, ne provoque pas de … Continuer la lecture

Publié dans Langue, Madrid | 4 commentaires

L’été finit toujours par finir

Je ne veux pas vous décourager, c’est l’été mais ça finit toujours par finir. Recueil de poésie trash de Maude Jarry. À lire. Ça éclabousse de joyeusetés et de mal de vivre. Je vous en mets un bout : […] … Continuer la lecture

Publié dans Accouplements, Poésie, Recommandation de lecture | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Traces de Madrid : un zeugme et autres considérations (4)

Le zeugme du dimanche matin et d’Edouardo Mendoza est à https://t.co/Ld1A9MEi8M. Merci à @ljodoin. — zeugme (@zeugme) June 16, 2019 Pour mémoire. Livre lu avant ma virée à Madrid à la fin mai 2019. L’ouvrage idéal pour s’approprier la géographie, … Continuer la lecture

Publié dans Art public, Madrid, Recommandation de lecture | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Traces de Madrid : les spams (3)

Maudit algorithme à marde. Spams de TripAdvisor qui n’a de cesse de me proposer de bons prix pour un vol pour Madrid. Je suis revenu, même si j’y suis encore un peu. Dans le parc du Retiro, derrière le Prado, près … Continuer la lecture

Publié dans Madrid, Speed writing | Laisser un commentaire

Température et incipit : Le livre du rire et l’oubli de Milan Kundera [55]

Never open a book with weather. Elmore Leonard, Ten rules for writing fictions. En février 1948, le dirigeant communiste Klement Gottwald se mit au balcon d’un palais baroque de Prague pour haranguer les centaines de milliers de citoyens massés sur une … Continuer la lecture

Publié dans Recommandation de lecture, Température et incipit | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Traces de Madrid : le métro (2)

Speed writing. J’ai pris le métro de Montréal aujourd’hui pour me rendre au Musée des beaux-arts de Montréal. Ça m’a rappelé qu’il y a plein de lignes roses de toutes les couleurs à Madrid. Que le métro passe aux trois … Continuer la lecture

Publié dans Madrid, Speed writing | Laisser un commentaire

Traces de Madrid : Don Quichotte et Sancho Panza (1)

Ils ont combattu brigands et moulins à vent. Vous pensez que l’ingénieux Hidalgo Don Quichotte et son fidèle serviteur Sancho Panza vont se laisser démonter et enterrer par une vulgaire pelle mécanique. Ils sont en route, fringants, pour aller délivrer … Continuer la lecture

Publié dans Art public, Littérature, Madrid | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Température et incipit : Bataille de chats. Madrid 1936 de Mendoza (54)

Never open a book with weather. Elmore Leonard, Ten rules for writing fictions. 4 mars 1936 Chère Catherine, Peu après avoir traversé la frontière et m’être libéré des fastidieuses formalités de la douane, je me suis endormi, bercé par les cahots … Continuer la lecture

Publié dans Recommandation de lecture, Température et incipit | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Dans la mite

Ça faisait des lustres que je n’avais pas lu ou entendu ce mot : une mite (un gant au baseball). J’ai un vif souvenir de m’être, jeune homme, «fait passer dans la mite» (retrait sur trois prises) à de nombreuses … Continuer la lecture

Publié dans Accouplements, Recommandation de lecture, Samedi popotin | Marqué avec , , | Laisser un commentaire