Archives de catégorie : Littérature

Mon observatoire culturel 2018 : mots lus (1)

Publié dans Littérature, Veille | Marqué avec | Laisser un commentaire

Température et incipit : Leurs enfants après eux de Nicolas Mathieu (33)

Never open a book with weather. Elmore Leonard, Ten rules for writing fictions. Prix Goncourt 2018. Debout sur la berge, Anthony regardait droit devant lui. À l’aplomb du soleil, les eaux du lac avaient des lourdeurs de pétrole. Par instants, ce … Continuer la lecture

Publié dans Littérature, Température et incipit | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Une enfance à l’eau bénite

Lors de son passage à La soirée est (encore) jeune, Denise Bombardier a déploré que son livre, Une enfance à l’eau bénite, «roman» publié en 1985, ait eu une mauvaise réception au Québec, alors qu’il avait été encensé en France, notamment … Continuer la lecture

Publié dans Critique, Littérature | Marqué avec , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Lettres à un jeune auteur de Colum McCann : pastiche

Essai construit autour de petits conseils aux écrivaillons en herbe. Ça plaira aussi aux lecteurs. En résumé. Pastiche : Tu t’assois sur ton cul et tu écris. Tu évites les métaphores lourdaudes, les lieux communs et les collocations bidon. Tu ne … Continuer la lecture

Publié dans Littérature, Recommandation de lecture | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Le poids de la métaphore à la bibliothèque

Cette semaine, je me pointe à ma bibliothèque de quartier cueillir mes réservations et télécharger la dernier numéro de l’Obs pour lire une entrevue avec Elena Ferrante. Je m’installe dans un fauteuil. Sur la table, tout à côté, un usager … Continuer la lecture

Publié dans Le poids de la métaphore, Littérature | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

La tronche cubiste de Jean-Philippe Adamsberg et les effets intelligents

L’homme aux cercles bleus de Fred Vargas. Je l’ai pêché dans une microbibliothèque à un jet de pierre de mon boulot. Fouillez-moi pourquoi, je dispose d’un exemplaire, lu au millénaire précédent, dans un des placards de ma modeste demeure. Délire … Continuer la lecture

Publié dans Citations, Littérature | Marqué avec , | Un commentaire

Le poids de la métaphore et de la comparaison

Résumé : Dystopie molle, thriller psycho-social, huis-clos, hiver de force. Lauréat d’une panoplie de prix: Prix littéraire du gouverneur général; Prix littéraire des collégiens (des collégien.n.e.s ?); Prix littéraire France-Québec; Prix Ringuet. Lecteur, tu auras peut-être comme moi un léger agacement … Continuer la lecture

Publié dans Calembredaine, Le poids de la métaphore, Littérature, Samedi popotin | Marqué avec , | Un commentaire

La littérature et les taxis

À l’instar de l’Oreille tendue, je suis sensible aux petits hasards de la vie, aux accouplements littéraires surtout. Accords de proximité. Ce matin, dans la Presse +, Chantal Guy se fendait d’une critique dithyrambique du roman de Christophe Bernard : … Continuer la lecture

Publié dans Accouplements, Calembredaine, Littérature | Marqué avec , , , , | 2 commentaires

S’accorder avec les couleurs

Un doute étreignait l’auteur de ce blogue. Ça va mieux maintenant. Soit le bout de texte ci-dessous tiré d’un billet publié récemment, ici J’ai pourtant le parfait souvenir de la couleur des yeux d’Anna Karénine : ardoise. De ceux de Gilberte … Continuer la lecture

Publié dans Calembredaine, Littérature, Recommandation de lecture | Marqué avec , , , , , , | Laisser un commentaire

De la cause et des effets : accouplements

[À l’instar de L’Oreille tendue (voir ses Accouplements), j’aime bien la rencontre fortuite de textes et propos d’horizons différents. Mettons Marine Le Pen à contribution.] Lors d’une entrevue au 24/60 (21 mars 2016) avec Anne-Marie Dussault, Marine Le Pen, stigmatisant le communautarisme bisounours canadien … Continuer la lecture

Publié dans Accouplements, Littérature | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire