Archives de catégorie : Recommandation de lecture

Température et incipit : Dans le noir jamais noir de Françoise Major (40)

  Never open a book with weather. Elmore Leonard, Ten rules for writing fictions. Moins mille Nuit de février, moins vingt-huit degrés Celsius, moins trente-sept avec le facteur vent, ils l’ont dit à la radio. Rue Mentana, du frimas dans … Continuer la lecture

Publié dans Recommandation de lecture, Température et incipit | Marqué avec , | Un commentaire

Température et incipit : Le Château de Franz Kafka (39)

Never open a book with weather. Elmore Leonard, Ten rules for writing fictions. Il était tard lorsque K. arriva. Une neige épaisse couvrait le village. La colline était cachée par la brume et par la nuit, nul rayon de lumière n’indiquait … Continuer la lecture

Publié dans Recommandation de lecture, Température et incipit | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Mon observatoire culturel 2018 : suite et fin

D’après mes savants calculs, j’ai lu 5,6 millions de mots en 2018. Cela équivaut grosso modo à 11,8 GP (Guerre et paix de Tolstoï), selon le système de mesure métaphorique établi par Nicolas Guay sur son blogue, Le machin à écrire. … Continuer la lecture

Publié dans Calembredaine, Recommandation de lecture | Marqué avec | Laisser un commentaire

Température et incipit : Armand d’Emmanuel Bove (38)

Never open a book with weather. Elmore Leonard, Ten rules for writing fictions. Emmanuel Bove. Auteur quasi oublié, hélas. Antidote à Houellebecq? Il était midi. À cause du froid, le soleil semblait plus petit. Les vitres et les glaces ne renvoyaient … Continuer la lecture

Publié dans Recommandation de lecture, Température et incipit | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Température et incipit : Le déluge de Jacques Ferron (37)

Never open a book with weather. Elmore Leonard, Ten rules for writing fictions. Un habitant, bon cultivateur, qui avait su obtenir de sa femme treize enfants de belle venue quoique d’inégale grosseur, vivait avec sa famille dans une maison d’habitant, qui … Continuer la lecture

Publié dans Recommandation de lecture, Température et incipit | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Température et incipit : L’eau de Kiev de René Lapierre (36)

Never open a book with weather. Elmore Leonard, Ten rules for writing fictions. Le soleil restait suspendu à l’horizon, juste au-dessus de la ligne. Terre, forêts, falaises, océans confondus. Il hésitait à plonger, remplissant le monde de paresse et de regrets. … Continuer la lecture

Publié dans Poésie, Recommandation de lecture, Température et incipit | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Température et incipit : Un dieu chasseur d’Yves Soucy (35)

Never open a book with weather. Elmore Leonard, Ten rules for writing fictions. La cabane retrouve l’homme. Mathieu retrouve ses gestes habituels : sa tête qui s’incline quand il franchit le seuil, ses pieds qui se secouent près de la porte. … Continuer la lecture

Publié dans Recommandation de lecture, Température et incipit | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Comment gagner le prix Goncourt sans se fatiguer : calendrier de l’avent

Je constate l’engouement pour les calendriers de l’avent. Des bons. Je pense notamment à ceux de l’Oreille tendue, de Fabien Deglise au Devoir, de Clément Laberge et à celui du Café des savoirs libres (calendrier de l’avent du domaine public) animé par Bibliomancienne et … Continuer la lecture

Publié dans Calembredaine, Critique, Recommandation de lecture, Rhétorique | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Améliorez votre français avec Fabcaro : la troisième personne du commerçant

Une autre bande dessinée de Fabcaro aussi déjantée que  Zaï  zaï zaï zaï, et que Et si l’amour c’était aimer ?. Dialogue : Serveur – Ce monsieur… Client – Où ? Serveur – Non, je dis : il prendra quoi ce … Continuer la lecture

Publié dans Bande dessinée, Calembredaine, Recommandation de lecture | Laisser un commentaire

Température et incipit : Vingt-trois secrets bien gardés de Michel Tremblay (34)

Never open a book with weather. Elmore Leonard, Ten rules for writing fictions. Une courte appréciation suit après l’incipit météorologique que voici – c’est la période de  Noël,  il sera peut-être blanc : Il est installé dans sa chaise haute qui … Continuer la lecture

Publié dans Recommandation de lecture, Température et incipit | Marqué avec , | Laisser un commentaire