Archives de catégorie : Température et incipit

Température et incipit : Le déluge de Jacques Ferron (37)

Never open a book with weather. Elmore Leonard, Ten rules for writing fictions. Un habitant, bon cultivateur, qui avait su obtenir de sa femme treize enfants de belle venue quoique d’inégale grosseur, vivait avec sa famille dans une maison d’habitant, qui … Continuer la lecture

Publié dans Recommandation de lecture, Température et incipit | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Température et incipit : L’eau de Kiev de René Lapierre (36)

Never open a book with weather. Elmore Leonard, Ten rules for writing fictions. Le soleil restait suspendu à l’horizon, juste au-dessus de la ligne. Terre, forêts, falaises, océans confondus. Il hésitait à plonger, remplissant le monde de paresse et de regrets. … Continuer la lecture

Publié dans Poésie, Recommandation de lecture, Température et incipit | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Température et incipit : Un dieu chasseur d’Yves Soucy (35)

Never open a book with weather. Elmore Leonard, Ten rules for writing fictions. La cabane retrouve l’homme. Mathieu retrouve ses gestes habituels : sa tête qui s’incline quand il franchit le seuil, ses pieds qui se secouent près de la porte. … Continuer la lecture

Publié dans Recommandation de lecture, Température et incipit | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Température et incipit : Vingt-trois secrets bien gardés de Michel Tremblay (34)

Never open a book with weather. Elmore Leonard, Ten rules for writing fictions. Une courte appréciation suit après l’incipit météorologique que voici – c’est la période de  Noël,  il sera peut-être blanc : Il est installé dans sa chaise haute qui … Continuer la lecture

Publié dans Recommandation de lecture, Température et incipit | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Température et incipit : Leurs enfants après eux de Nicolas Mathieu (33)

Never open a book with weather. Elmore Leonard, Ten rules for writing fictions. Prix Goncourt 2018. Debout sur la berge, Anthony regardait droit devant lui. À l’aplomb du soleil, les eaux du lac avaient des lourdeurs de pétrole. Par instants, ce … Continuer la lecture

Publié dans Littérature, Température et incipit | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Température et incipit : Comment faire l’amour avec un Nègre sans se fatiguer (32)

Never open a book with weather. Elmore Leonard, Ten rules for writing fictions. Bel incipit qui marie jazz et chaleur torride. Pas croyable, ça fait la cinquième fois que Bouba met ce disque de Charlie Parker. C’est un fou de jazz, … Continuer la lecture

Publié dans Recommandation de lecture, Température et incipit | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Température et incipit : Le dernier chalet d’Yvon Rivard (31)

Never open a book with weather. Elmore Leonard, Ten rules for writing fictions. Je me suis réveillé à l’aube. Une pâle lumière séparait les jours de la nuit, la première neige tombée la veille s’était changée en pluie. J’ai pensé : … Continuer la lecture

Publié dans Recommandation de lecture, Température et incipit | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Température et incipit : temps de chien (30)

Never open a book with weather. Elmore Leonard, Ten rules for writing fictions.   Yves Beauchemin : Charles le téméraire : un temps de chien (pour l’édition numérique à BAnQ), tome 1, Fides, 2004, 684 p. Un doublé pour Beauchemin, il insère … Continuer la lecture

Publié dans Recommandation de lecture, Température et incipit | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Température et incipit : Des souris et des hommes (29)

Never open a book with weather. Elmore Leonard, Ten rules for writing fictions. À quelques milles au sud de Soledad, la Salinas descend tout contre le flanc de la colline et coule, profonde et verte. L’eau est tiède aussi, car,  avant d’aller … Continuer la lecture

Publié dans Recommandation de lecture, Température et incipit | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Température et incipit : Le dogue noir de Neil Gaiman (28)

Never open a book with weather. Elmore Leonard, Ten rules for writing fictions. «À l’extérieur du bar, il faisait un temps de chien» p. 9. Je ne suis pas vraiment friand de roman de ténèbres mettant en scène des fantômes et des … Continuer la lecture

Publié dans Recommandation de lecture, Température et incipit | Marqué avec , | Laisser un commentaire