Archives de catégorie : Temps

Lire Argus, d’une couverture à l’autre, sans omettre un caractère

Vous avez littéralement plongé dans Argus, la revue québécoise des professionnels de l’information. volume 40, no 1, printemps-été 2011 / poste publication 40021801. Vous l’avez lu,  systématiquement. D’une couverture à l’autre. Aucun mot, aucun caractère, ne vous a échappé. À vous arracher … Continuer la lecture

Publié dans Bibliothèque, Numérique, Temps | 3 commentaires

Les choses : boîtes, cartons, malles et civilisation

1er juillet, ça bouge à Montréal. Des milliers de personnes déménagent leurs pénates, laissant derrière eux, sur les trottoirs, plus de 60 000 tonnes d’ordures, d’objets de pacotille et de meubles. Toutes choses du tran tran quotidien que recycleurs et … Continuer la lecture

Publié dans Littérature, Numérique, Temps | Laisser un commentaire

La vie sexuelle des super-héros

Que loin de moi, ton coeur soit plein de ma présence, Comme dans ton absence, ton aspect bien-aimé m’est présent en tout lieu. André Chénier, ode à Fanny Tiré de Diderot l’Épistolier, par Benoît Melançon Vrombissement de la F1 sur … Continuer la lecture

Publié dans Littérature, Numérique, Société, Temps | Marqué avec | Laisser un commentaire

Les auteurs se branchent sur leurs lecteurs — les défis de la télématique

Jeudi le 4 mai, 19 h. Nous sommes une trentaine, des inconditionnels pour la plupart, rivés au «petit» écran… d’ordinateur. Ed McBain, le prolifique auteur américain de romans policiers, est avec nous, penché sur son ordinateur personnel, quelque part aux … Continuer la lecture

Publié dans Littérature, Numérique, Temps | Laisser un commentaire

Le mal

Je relis l’enfant poète Rimbaud, la guerre, les morts, le mal. Je pense à la Lybie, la folie Kadhafi, ses crachats rouges. Le mal Tandis que les crachats rouges de la mitraille Sifflent tout le jour par l’infini du ciel … Continuer la lecture

Publié dans Littérature, Poésie, Temps | Laisser un commentaire

La présence pure

Il y a toujours plus de carton, de papier, de colle que de mots dans les livres de Bobin. Faudrait le convertir au numérique dans un esprit doucement durable. Grande gêne à juste le citer, tellement il fait court. Je … Continuer la lecture

Publié dans Corps, Littérature, Temps | Laisser un commentaire

Avoir le trou du cul en d’sous du bras

J’ai une grande affection pour les expressions truculentes…  pour la langue, la nôtre qui survit, son histoire. Des expressions colorées que je tiens depuis des lustres de mon ami Réjean Boisjoli, meilleur joueur de cuiller des Laurentides et encyclopédie vivante … Continuer la lecture

Publié dans Corps, Temps | Marqué avec , , | 3 commentaires

Le sens

Je cite, Renaud Camus, in Éloge du paraître, que je lis et rumine, pour mémoire : La littérature, ce coeur ancien de la culture, enseignait que le sens n’est pas le tout du sens : l’information sous son empire, n’est … Continuer la lecture

Publié dans Littérature, Temps | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Traces de livre

Vous aviez relu un livre de Georges Dor : D’aussi loin que l’amour nous vienne.  Vous aviez trouvé le livre plat, niais. Vous observiez ce livre et il vous était venu l’idée d’en saisir l’entour,  pour chasser l’ennui. Un Livre prétexte … Continuer la lecture

Publié dans Bibliothèque, Littérature, Société, Temps | Laisser un commentaire

La tentation du passé et le sublime teint incarnat des jeunes filles

N’ayez crainte,  je ne verserai pas dans la nostalgie olfactive du livre papier, des fiches cartonnées de bibliothèques, de ma défunte Olivetti ou de l’encrier. Non je ne cracherai pas sur tous les bidules informatiques qui nous envahissent et que … Continuer la lecture

Publié dans Société, Temps | Un commentaire