Les ragoûts de Michel Tremblay

3557042-gf

Je regardais ça, des ragoûts trop bruns, des pâtes trop pâles, l’ennui dans votre assiette, et je me jurais que la quarantaine terminée je m’empiffrerais sans vergogne dans mes restaurants favoris. p. 15

Michel Tremblay, Offrandes musicales, Leméac / Actes Sud, 2021, p. 166 p.

A propos Luc Jodoin

Bibliothécaire
Ce contenu a été publié dans Accouplements, Citations, Recommandation de lecture. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *