La fatigue des livres

IMG-8027-min

[Speed writing publié sur FB, le 1er novembre. Je le récupère dans mes archives.] 

Je déménage. Dans plus petit. Processus d’élagage en cours de merveilleux objets « inutiles » et nécessaires. Bonjour tristesse. J’en ai offert certains à un libraire spécialisé dans le livre d’occasion. Son commentaire : « certains ont l’air fatigués ». Parfaitement d’accord avec lui. Ils ont eu la vie dure. Ils ont trimé tels des mineurs. Lus et relus, froissés, annotés, analysés et cités. Les marges barbouillées, les pages cornées. Ils ont vu du pays, des pays fous, parfois la mer, pris le large. Je les ai prêtés, la plupart revenait à l’écurie. Je déleste. C’est bien ainsi, les rayonnages ont parfois besoin de repos, disait un sage. Une manière de légèreté, de philosophie dans le boudoir à venir.

A propos Luc Jodoin

Bibliothécaire
Ce contenu a été publié dans Élagage, Recommandation de lecture, Speed writing, Temps. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *