Archives de catégorie : Recommandation de lecture

L’art de classer les livres.

On découvre une façon originale de classer les livres dans Le Salon d’Oscar Lalo : par date de naissance de l’auteur. Dialogue entre un libraire et son futur employé et locataire. — Mais comment vivez-vous ? — J’ai hérité de … Continuer la lecture

Publié dans Accouplements, Bibliothèque, Calembredaine, Numérique, Recommandation de lecture | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Les livres se parlent

[Billet publié sur le site du Club des irrésistibles des Bibliothèques de Montréal, le 14 décembre 2023. Je le rapatrie dans mes archives.] Ceci n’est pas un fait divers. Le dernier opus de Philippe Besson. Au début du récit, une … Continuer la lecture

Publié dans Accouplements, Critique, Littérature, Recommandation de lecture, Société, Style | Laisser un commentaire

Température et incipit : Qimmik de Michel Jean [110]

Never open a book with weather. Elmore Leonard, Ten rules for writing fictions. NUNAVIK Le ciel, le roc, l’océan. Sous une lumière obscène, face à l’Arctique, mer de glace. Terre nue. Pays sans arbre. Entre le ressac et le silence, le … Continuer la lecture

Publié dans Citations, Critique, Le poids de la métaphore, Mouches dans la littérature, Recommandation de lecture, Style, Température et incipit | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Le délire oculaire de Renaud Camus et «Les déclinistes» d’Alain Roy.

  Le Grand remplacement. Le «concept» est devenu un lieu commun utilisé par un nombre grandissant de «penseurs» de l’avenir et du présent. On sait grosso modo que selon Renaud Camus la France est en péril non seulement face à  l’immigration … Continuer la lecture

Publié dans Philosophie, Recommandation de lecture, Rhétorique, Société, Sociologie, Souvenirs, Temps | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Température et incipit : Tu choisiras les montagnes. [109]

Never open a book with weather. Elmore Leonard, Ten rules for writing fictions. Andréane Frenette-Vallières est lauréate du Grand Prix du livre de Montréal, édition 2023. Mona : Je t’écris depuis une maison de vent. Je n’appartiens plus au monde. J’ai couché … Continuer la lecture

Publié dans Poésie, Recommandation de lecture, Température et incipit | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Les mouches, les oiseaux et Mao dans Psychopompe de L’Amélie [34]

Mon  ami, JimG de St-Athanase, m’a transmis le tome II de ses Mémoires. J’ai été particulièrement réjoui par sa plume lorsqu’il se penche sur le dernier livre d’Amélie Nothomb : Psychopompe. C’est connu, je collectionne les extraits où les oiseaux … Continuer la lecture

Publié dans Expositions, JimG, Mouches dans la littérature, Recommandation de lecture, Température et incipit | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Température et incipit : La musique dans le sang de Carole Tremblay [108]

Never open a book with weather. Elmore Leonard, Ten rules for writing fictions. Le blanc planait dans un halo de nuages qu’on aurait dit de glace. Dans la ruelle où Bourget venait de s’engouffrer, le vent sifflait, léchant de son haleine … Continuer la lecture

Publié dans Recommandation de lecture, Température et incipit | Marqué avec , | Laisser un commentaire

Les mouches dans L’échiquier de Jean-Philippe Toussaint [32]

[La mouche envahit toute la littérature. Où que vous posiez l’œil, vous y trouverez la mouche. Les véritables écrivains, quand ils en ont eu l’opportunité, lui ont consacré un poème, une page, un paragraphe, une ligne; Augusto Monterroso, Les mouches. Pour le … Continuer la lecture

Publié dans Mouches dans la littérature, Recommandation de lecture | Marqué avec , | 2 commentaires

L’ellipse temporelle de la rentrée littéraire de l’Amélie

Incipit du dernier roman d’Amélie Nothomb : Psychopompe. Une ellipse temporelle qui m’a plu : Le marchand de tissus vit passer un vol de grues blanches. Émerveillé par leur beauté, il pensa qu’il rêverait de découvrir une étoffe d’une splendeur comparable à … Continuer la lecture

Publié dans Recommandation de lecture | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Température et incipit : Volswagen Blues de Jacques Poulin [107]

Never open a book with weather. Elmore Leonard, Ten rules for writing fictions. Il fut réveillé par le miaulement d’un chat. Se redressant dans son sac de couchage, il écarta le rideau qui obstruait la fenêtre arrière du minibus Volkswagen: il … Continuer la lecture

Publié dans Recommandation de lecture, Température et incipit | Marqué avec , | Laisser un commentaire