Température et incipit : Toutes les familles heureuses d’Hervé Le Tellier [89]

le tellier

Never open a book with weather. Elmore Leonard, Ten rules for writing fictions.

Cet incipit aurait fait plaisir au regretté Elmore Leonard :

On voudra bien me pardonner cet incipit de chapitre météorologique, mais c’était le mois de mai, et comme il faisait une température de 33 ˚C, le trottoir devant l’église parisienne se trouvait presque désert. On attendait le fourgon.

Merci à @benoitmelançon pour le relai de l’incipit et la recommandation de lecture.

Et L’anomalie du sieur goncourisé en 2020, il en pense quoi Benoît Melançon? :

Le tellier_BM

Plutôt d’accord.

En prime, les zeugmes cueillis par L’Oreille tendue dans Toutes les familles heureuses.

Hervé Le Tellier, Toutes les familles heureuses, Paris, JC Lattès, coll.
«Le livre de poche», 36181, 2021 (2017), 189 p., p. 19, début du
deuxième chapitre.

A propos Luc Jodoin

Bibliothécaire
Ce contenu a été publié dans Recommandation de lecture, Température et incipit, Zeugme. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *