Les mouches et la littérature : Blizzard de Marie Vingtras [17]

IMG_5606 (1)

[La mouche envahit toute la littérature. Où que vous posiez l’œil, vous y trouverez la mouche. Les véritables écrivains, quand ils en ont eu l’opportunité, lui ont consacré un poème, une page, un paragraphe, une ligne; Augusto Monterroso, Les mouches. Pour le contexte, voir ici.]

Il n’est pas là. Je ne peux pas dire que je ne m’en doutais pas, mais j’avais tellement envie de croire qu’un enfant de dix ans arriverait à trouver son chemin dans la neige, le froid et le vent pour se traîner jusqu’ici et m’attendre bien sagement en lisant Sa Majesté des mouches.

Il a aussi été question du temps qu’il fait dans ce roman. C’est ici.

Il était aussi question de Sa majesté des mouches dans le premier billet de cette série sur les mouches et la littérature.  C’est par .

 Marie Vingtras, Blizzard, Éditions de l’Olivier, 2021. Édition numérique.

A propos Luc Jodoin

Bibliothécaire
Ce contenu a été publié dans Mouches dans la littérature, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *